Coup de coeur·Romance

November 9 – Colleen Hoover

november 9

Présentation –

Auteur : Colleen Hoover

Éditeur : Hugo Roman

Pages : 340

Date de sortie : 26 Octobre 2017

Résumé –

Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer.

La jeune femme est sur le point d’aller s’installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d’actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain.

Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l’intensité de ce qu’ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre.

Fallon devient alors la source d’inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est une mine d’informations pour lui et, pour tous les deux, c’est le moyen de faire le point sur leur vie.

Jusqu’au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?

Mon avis –

Avec beaucoup de retard dans mes chroniques je viens vous parler de November 9, première lecture de 2018. Par où peut-on bien commencer ?

Tout d’abord j’avais acheté le livre en Anglais. Il me tentais tellement que je me suis dis « Je vais bien arriver à lire » … Bon on va pas en écrire tout un paragraphe, évidemment ça a loupé phénoménalement. Je savais qu’on voulait me l’offrir pour noël en français, mais il fallait attendre noël. Rha depuis autant de temps que je voulais le lire il faudrait attendre encore et encore. Ce livre est juste parfait. Je ne m’attendais pas à moins de CoHo de toute façon.

On rencontre une jeune fille, Fallon qui était comédienne, malheureusement après un accident, Fallon a était brûlait au quatrième degré. D’après son père elle ne pourra plus jamais être comédienne car elle n’est plus assez jolie. Le 9 Novembre – Une date mais pas n’importe laquelle. C’est ce jour la que le feu s’est propagé dans la maison de son père, et l’a défiguré.

Deux ans après ce drame Fallon et son père se voient pour déjeuner. Ben, jeune homme CANON se trouve dans le box à coté d’eux et entend la façon de se comporter du père de Fallon. Il décide de se faire passer pour son petit copain. A partir de là ils vont créer un lien. Se donner rendez vous tout les ans à la même date, le 9 Novembre. Pas de numéro de téléphone, pas de ressaut sociaux, RIEN ! Ils ne pourront se voire et se parler que à cette là. Ceci pendants 7 ans. Jusqu’à 23 ans. L’âge du grand amour. L’amour au futur.

Comme beaucoup le savent Colleen Hoover est vraiment une auteur que j’apprécie au plus haut point. Je dirai même que c’est mon auteur favoris. Ses romans sont parfait, son écriture de même.

J’ai adoré l’idée des retrouvailles à une date précise. Malgré qu’on le sait il peu arriver beaucoup de choses en 1 ans. Malgré qu’ils ne se voient quine fois dans l’année ils arrivent à tiser un lien immense. On a pas l’impression qu’ils se sont vu que quelques heures. Comme chaque livre de CoHo est un coup de cœur je savais que celui ci ne transgresserai pas à la règle. BINGO ! Une histoire à couper le souffle. Puis comment s’attendre à la suite ? Le quatrième 9 novembre j’ai pris un coup de massue. Je ne m’attendais pas à ça. Mais alors par la suite ? Je ne m’y attendais encore moins. WAW ! Du CoHo pure et dure oui.

« Tu ne peux pas courir après celui qui te poursuit, Fallon »

Pour les personnages, j’ai directement accroché des les premières pages à Fallon et à Ben. Fallon m’a fait mal au cœur par son mal-être. Et son père qui est un véritable C** n’a rien arrangé. Personnage froid qui dit des choses qu’il devrait garder pour lui. On ne dit pas certaines choses à ses enfants surtout quand on est « responsable » de ce mal-être. Quant à Ben il a du culot, comment un inconnu peu s’immiscer dans la vie de quelqu’un pour l’aider ? J’ai adoré ce coté la. Il est beau, adorable, gentil, et … Ouais bon il est presque PARFAIT !

Je ne vais pas m’étaler plus mais encore une fois je vous conseil ce roman qui est juste parfait. C’est un roman qui fait ouvrir les yeux. Je dirai même qu’il y a une moral. Moi qui suit très impulsive il faut pourtant réfléchir avant de faire les choses. Car les choses que nous fessons peuvent détruire.

COUP DE COEUR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s